Présentation du projet / Project Description

La Fabrique de la Révolution (LAFABREV)

Le programme de recherche LAFABREV vise à constituer un corpus numérique à partir des notes préparatoires de l’Histoire de la Révolution française de Jules Michelet.

Ce projet d’humanités numériques se concentre sur la transcription d’un corpus manuscrit qui n’a pas encore été dépouillé : les sept volumes de notes préparatoires à l’Histoire de la Révolution française, conservés à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

La transcription et l’indexation de quelque 1800 de ces feuillets (sur environ 2000) est susceptible de mieux faire connaître les sources documentaires sur lesquelles l’historien s’est appuyé, mais surtout sa méthode de travail et le(s) type(s) d’usage(s) qu’il fait de ces sources.

Nous avons pu bénéficier de l’aide de Thomas Lebarbé, professeur en humanités numériques de l’Université Grenoble Alpes, qui nous a permis d’appliquer au projet LAFABREV les outils qu’il avait développés pour le projet « Manuscrits de Stendhal » : sa grammaire de balises (Description de Type de Document ou DTD) et sa « chaîne éditoriale » (site sur lequel les transcripteurs récupèrent les fichiers XML et les redéposent une fois leur transcription achevée).

LAFABREV est labellisé par le Consortium Cahier (Corpus d’auteurs pour les humanités : informatisation, édition, recherche) et fait partie du réseau « Usages Des Patrimoines Numérisés » (UDPN). Depuis 2017, il bénéficie du soutien du Domaine d’Intérêt Majeur (DIM) « Sciences du Texte et Connaissances Nouvelles » (STCN) de la région Île-de-France.

Le projet LAFABREV est porté par Paule Petitier, Professeur de Littérature française du xixe siècle (CERILAC, Université de Paris).

La transcription et l’encodage des papiers ont été effectués par une petite équipe composée de quatre chercheurs (Paule Petitier, Olivier Ritz, Isabelle Safa et Judith Wulf), de deux doctorantes (Charlotte Berkery et Yamina Oudai Celso), d’une bénévole (Claudie Faure), d’une stagiaire (Oriane Maseda) et de transcripteurs plus ponctuels.

Le suivi du projet a été assuré par une coordinatrice (Cécile Milot-Pinson puis Cécile Andrisi-Brémon) ; les métadonnées des papiers ont été établies par une secrétaire d'édition indépendante (Maryelle Magret) ; la chaîne éditoriale a été mise en place par un développeur indépendant (Baptiste Milot) et le site internet du projet a été développé par un autre développeur indépendant (Thomas Lallier) et amélioré par un stagiaire (Luc Massip).

Les fichiers XML des transcriptions ainsi que le fichier DTD utilisé pour l’encodage des fichiers XML sont téléchargeables depuis la page de téléchargements du site. Les images en haute résolution des notes manuscrites seront également bientôt téléchargeables sur cette même page.

Sitographie sur le projet LAFABREV et les Papiers Michelet 

Articles de Paule Petitier

Billets du carnet de recherche « Littérature et Révolution » d’Olivier Ritz

Dernières modifications de cette page : le 09/07/2021.

Voir ci-dessous la version de ce texte en anglais. / See below for the English version of this text.

LAFABREV - The Making of the Revolution

LAFABREV is a research program which is dedicated to transcribing Jules Michelet’s preparatory papers for his History of the French Revolution.

This digital humanities research program deals with transcribing the “papiers préparatoires” for Michelet’s History of the French Revolution (7 volumes of handwritten notes, more than 2,000 leaflets) which are kept in the Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, but have not yet been searched.

Transcribing and indexing 1800 or so of these leaflets helps us identify Michelet’s documentary sources and is likely to help us better understand the historian’s work methodology and what use(s) he made of his sources.

With the help of Thomas Lebarbé (a digital humanities professor from Grenoble Alpes University who facilitated the transcribing of Stendhal’s manuscripts on the “Manuscrits de Stendhal” website), an editorial chain of production has been set up. This allows teamwork on the transcribing and encoding of Michelet’s preparatory papers.

LAFABREV is certified by the “Consortium Cahier” and is part of the network “Usages Des Patrimoines Numérisés” (UDPN). Since 2017, it has become one of the projects supported by DIM STCN.

The project initiator of LAFABREV is Paule Petitier who is a Professor of 19th-century French literature (CERILAC, Université de Paris).

The work of transcribing was carried out by a small team of researchers (Paule Petitier, Olivier Ritz, Isabelle Safa and Judith Wulf), doctoral students (Charlotte Berkery and Yamina Oudai Celso), a volunteer (Claudie Faure), a student trainee (Oriane Maseda) and more occasional participants.

The project was managed successively by two coordinators (Cécile Milot-Pinson and Cécile Andrisi-Brémon) ; the metadata were completed by a freelance editorial secretary (Maryelle Magret) ; the “editorial chain of production” website was set up by a freelance developer (Baptiste Milot) and the project's website was developed by another freelance developer (Thomas Lallier) and improved by a student trainee (Luc Massip).

Finalised transcripts (XML files) and the DTD file used for encoding the XML files are available on the downloads page of the current website. High resolution pictures of the notes will also soon be available (also on the downloads page).

Webography on LAFABREV and Michelet’s preparatory papers

Research articles by Paule Petitier:

Academic blog posts by Olivier Ritz (on his “Literature and Revolution” blog):

Last modification of the current page: 09 Jul 2021.